PRP et épaule

PRP et épaule

  • Les tendinites de la coiffe des rotateurs (muscles de l’épaule), qu’elles soient fissurées ou non, qu’elles soient calcifiées ou non, peuvent bénéficier d’un traitement par PRP
PRP épaule

J’applique le protocole allemand développé par nos confrères de Munich. Les tendinopathies de la coiffe évoluant souvent depuis de longs mois, il est parfois nécessaire de commencer par une infiltration de corticoïdes de la bourse sous-acromiodeltoïdienne. 10 jours après on pourra alors procéder aux injections de PRP en intra-tendineux (supra-épineux, long biceps, …) et en intra-articulaire.

Je mets en place une contention souple par taping en fin de séance afin de soutenir l’articulation.

La rééducation devra être commencée à 10 jours.

  • L’arthrose acromio-claviculaire peut se voir chez des patients jeunes et sportifs.

En cas d’échec de la rééducation et des infiltrations de corticoïdes on peut envisager un traitement par PRP