Ostéopathie

Ostéopathie

L’ostéopathie a été créée vers 1875 par un américain, Andrew Taylor Steel.

On parle aussi de manipulations vertébrales. Mais je lui préfère le terme de médecine manuelle qui rassemble aussi des techniques musculaires, tissulaires et pas seulement ostéo-articulaires.  Ainsi l’ostéopathie permettent de prendre en charge des douleurs liées à un blocage modéré du jeu vertébral ou à une tension musculaire.

Ma pratique actuelle est le résultat de ma formation initiale qu’a enrichi et fait évoluer mon expérience professionnelle.

Deux grandes priorités dans ma prise en charge : sécurité et efficacité

Manipulations vertébrales utilisées en Traumatologie du Sport

Sécurité

Et c’est pour cela que vous choisissez un ostéopathe médecin.

Votre séance sera toujours précédée d’un examen médical complet. Car seul un examen systématisé permet de porter un diagnostic précis et de vous proposer un traitement manuel adapté à votre pathologie et à vos spécificités (vos antécédents, vos pathologies associées) .

Pour moi, le “cracking” (qui consiste à faire craquer des micro-bulles de gaz par torsion tissulaire) n’est pas une fin en soi et surtout pas gage de réussite.

“Le crac rassure le novice”

Je lui préfère des techniques moins agressives, passées dans le temps de la respiration, précédées d’un travail tissulaire et musculaire préalable, rendant au final la séance très confortable.

Efficacité

L’efficacité d’une séance de médecine manuelle ne s’évalue pas à sa durée. C’est la précision du diagnostic qui est la clé de voute de l’efficacité de la manipulation. Et qui aboutira au geste manuel simple et précis.

Après la séance, le repos sportif est nécessaire pendant 2 à 3 jours. Il est souhaitable de ne pas envisager de compétition dans les 15 jours qui suivent.

Je recommande une séance d’entretien tous les 6 mois à un an.

Manipulation cervicale