Ondes de choc focales

Ondes de choc focales

L’utilisation des ondes de choc comme traitement médical a fait son apparition à la fin des années 1960 dans la prise en charge des crises de coliques néphrétiques. Appelée lithotritie elle est toujours utilisée en urologie pour aider à évacuer les calculs rénaux.

En traumatologie du sport, son utilisation remonte aux années 1980.

La thérapie par ondes de choc est donc une méthode de traitement moderne qui utilise des ondes piézo-électriques ayant un niveau d’énergie très élevé.

Le cabinet s'est récemment doté d'un appareil à ondes de choc focales

Les ondes de choc focales permettent de développer dans les tissus traités des zones de régénération grâce à des ondes sonores piézo-électriques de forme conique.

La spécificité du spectre conique comparé aux ondes de choc radiales est de mieux cibler la zone à traiter.

En effet le traitement sera maximal à la pointe du cône ce qui permet d’augmenter l’intensité sur la zone à traiter en préservant au maximum tous les tissus alentour, alors qu’avec les ondes de choc radiales l’intensité est maximale au niveau de la peau puis l’onde s’épuise au fur et à mesure de la traversée des tissus.

Cela permet aussi d’être plus précis en donnant au patient un rôle actif dans ses soins car plus la pointe de l’onde se rapproche de la zone à l’origine de ses douleurs, plus celles-ci sont reproduites. Le guidage du patient est donc prépondérant dans la réussite de ses soins.

Ces ondes de choc vont avoir plusieurs effets métaboliques :

  • création d’une néovascularisation de la zone traitée
  • favorisation de la cicatrisation et de l’effet anti-inflammatoire
  • stimulation des cellules souches
  • libération de facteurs de croissance

Ainsi les indications du traitement par ondes de choc sont multiples : les différentes tendinopathies de l’épaule, du coude, du poignet, de la hanche, du genou …, les lésions musculaires, les trigger points, les périostites.