Focus sur le PRP

Injection de PRP

Le but de ce traitement est d’injecter des facteurs cicatrisants et des facteurs de croissance (Plasma Riche en Plaquettes = PRP) au sein d’une articulation, d’un tendon ou d’un muscle.

Les plaquettes concentrées retrouvées dans le PRP contiennent d’immenses réserves de protéines, incluant des facteurs de croissance qui sont vitaux pour initier et accélérer la réparation des tissus.

On peut ainsi stimuler la cicatrisation d’un tendon (tendinopathie fissuraire), du cartilage (arthrose), ou d’un muscle lésé (déchirure musculaire), en injectant au sein de la zone pathologique le PRP.

Voici les différents temps de la procédure :

Prélèvement sanguin

15 ml de sang sont prélevés sur une veine du pli du coude

Le sang est ensuite placé dans la centrifugeuse

Sang centrifugé

Cela permet de séparer le plasma riche en plaquettes (PRP) et en facteurs de croissance des autres éléments du sang

3 à 5 ml de PRP sont enfin injectés dans la région à traiter