La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Dr Frank Fontvielle

Médecin du Sport

Dr Frank FontvielleDr Frank Fontvielle

 

RDV au 09 82 61 39 09

ou 

ACTUALITES

Suivez moi sur :

Le cabinet médical du Docteur Fontvielle vous accueille

au Point Médical à Dijon

Médecine du Sport, PRP, Ostéopathie, Mésothérapie

L'Alimentation du Cycliste pendant l'Effort

Une règle de base : boire et manger régulièrement.

Sachant qu'à l'effort un organisme va perdre de 0,5 à 3 l/h, il est indispensable de compenser ces pertes hydriques.

L'idéal est de boire 2 gorgées toutes les 15 à 20 min dès le départ de la course et sans attendre d'avoir soif.

Mais que boire ?

. L'eau (1 l) est bien évidement la base de la boisson d'effort. Je préfère privilégier une eau de source (ou eau du robinet) faiblement minéralisée pendant la course et réserver les eaux minérales pour la récupération.

. Le sucre (60 g), mais pas n'importe quel glucide, utilisez du fructose, glucide simple qui permettra d'épargner les réserves de glycogène

. Le sodium (500 à 700 mg/l) et le potassium (150 mg/l)

Après c'est au choix, soit on fabrique soi-même sa boisson d'effort soit on achète du tout fait, mais n'oubliez pas de tester la « potion magique » d'abord à l'entrainement.

En ce qui concerne l'alimentation, tout dépend de la durée de l'effort.

. Jusqu'à 3 heures d'effort : un fruit sec (figues, abricots, éviter les pruneaux pour les éventuelles conséquences digestives), un morceau de chocolat, ou une pâte de fruit toutes les 20 min.

. Au-delà de 3 heures d'effort, il faut introduire du salé (des mini-sandwich pain de mie jambon fromage) en plus du sucré. Penser également aux boissons salées, ma préférence va au Viandox qui apporte tous les minéraux et nutriments nécessaires. Certains gels énergétiques salés peuvent être intéressants. L'introduction du salé au delà de 3 h d'effort permettra également d'éviter l'écoeurement pour le sucré.