La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Dr Frank Fontvielle

Médecin du Sport

Dr Frank FontvielleDr Frank Fontvielle

 

RDV au 09 82 61 39 09

ou 

ACTUALITES

Suivez moi sur :

Le cabinet médical du Docteur Fontvielle vous accueille

au Point Médical à Dijon

Médecine du Sport, PRP, Ostéopathie, Mésothérapie

PRP et COUDE

- Les épicondylites également appelées "tennis elbow" (tendinites du coude) devenues chroniques répondent parfois mal aux traitements classiques (ondes de choc, mésothérapie, rééducation, infiltrations). Les injections de PRP sont alors intéressantes surtout s'il existe une fissuration tendineuse associée.

 

Après le prélèvement de 15 ml de sang au pli du coude, on réalise une triple asepsie de la zone à injecter.

La lésion tendineuse est ensuite repérée à l'échographie.

Le praticien réalise un needling du tendon c'est à dire qu'il fore ce tendon et injecte ensuite le plasma en retirant l'aiguille.

Cette technique est quasi indolore et ne prend que quelques minutes.

Il est important de respecter une période de repos de 48 heures et de porter une orthèse de poignet qui limitera les mouvements de flexion-extension du poignet.

La rééducation débutera à J10.

 

 

- Les épitrochléites ou épicondylites médiales ou "golf elbow" peuvent aussi bénéficier d'un traitement par PRP. Les modalités techniques sont identiques aux épicondylites.

 

- L'arthrose du coude est peu fréquente, elle peut toucher certains sportifs pratiquant le tennis ou le body building assez jeunes.

Quand elle devient résistante aux traitements anti-inflammatoires classiques, et s'il reste suffisamment de surface cartilagineuse elle peut bénéficier du traitement par PRP.

L'injection sera intra-articulaire.

Le patient devra ensuite observer un repos relatif, bras en écharpe, de 48 heures après le geste.